Technologie hyonite : Différence entre versions

De Bibliothèque de Volrajh
(Page créée avec « Les hyonites se sont rendus célèbres à travers tout Volrajh grâce à la maîtrise d’un artisanat ancestral propre à leur race. Ce dernier repose sur le... »)
 
(Aucune différence)

Version actuelle en date du 12 octobre 2016 à 20:13

Les hyonites se sont rendus célèbres à travers tout Volrajh grâce à la maîtrise d’un artisanat ancestral propre à leur race. Ce dernier repose sur le perfectionnement d’une ingénierie alliant des matériaux accessibles uniquement à cette race et un savoir faire jalousement restreint aux colonies hyonites.

Les matériaux

Le Hyon

Les propriétés du hyon ont été découvertes et exploitées par les hyonites de Volrajh, après un nombre incalculable d’explosions, d’intoxications et autres catastrophes dans les mines. Il s’avère que seule la race insectoïde est capable d’extraire du minerai de hyon sans grand danger, d'où le nom du minerai. C’est ainsi que les Hyonites ont pu se démarquer en étant les seuls à pouvoir faire des recherches sur ce minerai et en faire un usage réservé à une technologie de pointe. Le hyon possède de nombreuses propriétés, notamment celle d’émettre lorsqu’il n’est pas raffiné un rayonnement néfaste à la plupart des organismes vivants, exceptés les hyonites. Une fois raffiné le hyon devient stable et peut être un catalyseur exothermique tout comme un alliage très résistant quand il est associé au suc produit par les hyonites.

Le suc

Les hyonites peuvent sécréter un suc à base de leur salive qui peut, quand ils se nourrissent de certaines baies, devenir épais au point de pouvoir tresser une fibre qui présente la caractéristique d’être très résistante avec une certaine élasticité. Le suc est un élément essentiel dans l'artisanat hyonite, les artisans l'utilisent sous toutes ses formes : élastique, visqueuse, solide...

Les techniques

L’alliage

Le hyon à forte température, associé au suc, permet d'obtenir après refroidissement un minerai raffiné emprisonné dans une cosse qui s'effrite pour laisser place à un alliage résistant qui ne rayonne plus de manière nuisible. C'est à partir de ce produit raffiné que les forgerons et ingénieurs hyonites fabriquent les éléments de leur technologie et armement. Pour obtenir cet alliage, le procédé habituel est de faire chauffer dans un premier temps l’hyon pour ensuite enduire le minerai de suc épais et visqueux. On fait de nouveau chauffer à haute température pour ensuite le faire refroidir et briser la coque de suc. Selon la qualité du suc l'alliage sera plus ou moins bon. Ce dernier présente la caractéristique d’être plus résistant que les alliages communs.

La combinatoire

Les hyonites ont appris à connaître le hyon pour le mettre au centre de leur recherche et ainsi développer une technologie dite “combinatoire” dans laquelle ils construisent des mécanismes qui associe le hyon aux fibres conçues à l’aide de leur suc organique. Certain savants hyonites tentent de tirer profit du hyon pur et de ses propriétés thermiques, cependant l'instabilité du minerai est loin d'être maîtrisée à grande échelle et elle représente une menace pour les non-hyonites. La combinatoire relève d’un niveau de maîtrise important.

L’artisanat Hyonite

Ayant des mains fragiles mais dont les gestes sont d’une grande précision, les hyonites travaillent principalement des matériaux souples comme le bois, le métal et des matériaux d’origine animale (os, cornes, peaux, chitines, et autres).