Soptère : Différence entre versions

De Bibliothèque de Volrajh
(Page créée avec « {{Fiche du bestiaire |Image= Soptère.png |Titre= Soptère |Type= Terrestre |Milieux= Plaines |Milieux2= Grottes |Milieux3= Villes |Comportement= Dangereux |Régime= Omniv... »)
 
(Aucune différence)

Version actuelle en date du 17 octobre 2016 à 23:33


Soptère

{{{Nom}}}

Description
Type Terrestre
Comportement Dangereux
Milieux de vie Plaines
Grottes
Villes
Régime alimentaire Omnivore
Taille 150cm
Poids 40kg
Localisation
Région Partout


Morphologie

Du haut de leur mètre cinquante, ce sont de petits bricoleurs et ramasseurs, toujours à l'affût d’un tesson ou au mieux d’un débris d’arme ou d’outil. Ils ont développé un certain sens de l’habillement en cherchant sans cesse à se couvrir le crâne et les yeux car toute source de lumière leur est très pénible.

Loin d’être inoffensifs, vous êtes un bout de viande susceptible de leur plaire au palais au point d’engendrer une course poursuite des plus épiques et violentes. Sinon vous, ils ne sont pas trop difficiles, aliments pourris, racines, mousses, cadavres, semblables trop vieux, tout ce qui leur tombe sous la dent peut-être un repas convenable et un véritable festin.

Nombre et lieux de vie

On les trouve reclus dans les égouts et les grottes, en perpétuel conflit avec les autres bêtes, ce qui cerne leur attitude à défendre et à repousser sans cesse les frontières de leur territoire.

Organisation au sein de l'espèce

Les dominants, ou plutôt le dominant, est représenté par le plus fort, les autres sont en réalités sa progéniture qui s'entre-tuera au moment où le besoin d’un nouveau chef se fera sentir. Les femelles restent le plus souvent discrètes voire cachées par les autres membres de la communauté. En effet, elles demeurent rares et ne représentent qu’un quart à peine de la population d’une communauté, cependant, elles peuvent mettre au jour tous les 2 mois et par portée de 5 individus, même si la majeure partie ne parvient pas à l'âge adulte. Les larbins quant à eux, sont ce qui reste, ceux pour qui le sens de la vie s’avère être la pérennité de la communauté. Ils sont les plus mal nourris, les plus mal soignés, les plus mal foutus de la communauté et représentent un véritable danger, surtout lorsqu’ils se lancent en nuée, telle une vague de rat, sur leur cible.

Vis à vis de l'homme

Les soptères sont des créatures développées vivant en communauté. Suffisamment intelligentes pour développer un sens aigu de la hiérarchie et du partage inégalitaire, on les retrouve scindés en trois castes; Les dominants, les femelles et les larbins.