Jorelm le dur

De Bibliothèque de Volrajh


Jorelm le dur
Informations
Nom Jorelm
Naissance 959
Sexe Masculin
Race Humain
Religion Kahelisme
Nation Terres perdues du Sarnaï
Région Khanat Fetnah
Ville Halmar
Relations et entourage
Faction Khanat de Teberomn
Conjoint(e) Oyunbileg †
Enfants Odsukh
Sarantsal
Une fille morte-née †
Activités
Métier Combattant
Poste Grand Khanefet du Sarnaï


Jorelm le dur

L'actuel Grand Khanefet est, selon son propre mythe, d'une carrure extraordinaire, large comme deux hommes et plus haut que ses congénères d'une tête au moins, il serait l'homme le plus fort du monde, capable de briser n'importe quelle fortification à mains nues. En vérité, c'est un homme d'armes comme les autres, ni plus grand ni plus costaud que les autres. On le sait crâne rasé et tatoué, comme le veut la tradition du Sarnaï et portant la targe et la lance du Sarnaï.

Histoire

Il naît en l'an 959 dans un Khanat influent d'Halmar, le Khanat de Teberomn, reconnu pour avoir soutenu nombre de Grands Khanats mais aussi pour n'être jamais entré dans la course au pouvoir pour eux même. Il sera le premier des siens à finalement accéder au pouvoir ultime et à devenir l'actuel Grand Khanefet. Son histoire est, comme chacun le sait, riche en péripéties, conflits et politique.

Khanefet

C'est en 988 qu'il devient le Khanefet du Khanat de Teberomn et entreprend de le tirer vers le haut, après quelques années de légère décadence. L'ancien Khanefet ne satisfaisant plus le Khanat, il se proposa au titre et s'annonçait être la personne la plus prometteuse pour diriger le Khanat, comme il l'avait fait lors des raids de l'année précédente. Raids durant lesquels il fut chargé de mener les guerriers vers le Tormont et accomplit sa mission avec brio, rapportant un beau butin et accusant des pertes minimes.

Il choisit de maintenir son Khanat dans l'alliance d'alors presque une dizaine d'années avec le Grand Khanefet de l'époque. Mais sentant les ennuis arriver, il ne put s'arrêter à ce point et se lança dans une importante campagne politique, ralliant plusieurs alliés sérieux à la cause.

L'assaut de Tsetsanag

Ces événements font parties de la trame des Conflits du Fetnah.

Ses efforts ne se montrèrent pas vains, mais ne suffirent pas à dissuader les opposants qui, en 991, obtinrent raison du Grand Khanefet d'alors et le firent chuter lui et son Khanat.

Le Khanat de Teberomn devenait à cet instant un des favoris au titre. Jorelm convainquit les siens et affirma, pour la première fois dans l'histoire du Khanat de Teberomn, que celui-ci mènerait sa propre campagne d'accession au Palais d'Halmar.

Il entreprit d'armer les siens et le restant de ses alliés pour se diriger vers Tsetsanag et défaire son opposant. Une fois l'assaut terminé, il revint à Halmar avec son opposant réduit au Sofatet, se présenta aux Khanalmers et fut sacré Grand Khanefet à l'aube de l'an 992.

Grand Khanefet

En place depuis l'an 992, il s'affaira à trouver de nouveaux alliés afin de repousser la présence des sempiternels Khanats de Hatnen, qui avaient profité du désordre de l'année précédente pour gagner du terrain sur les zones minières du Désert Ofonide. Il mena lui même un nombre conséquent de batailles dans ce projet qui dura près de deux ans.

De retour à Halmar en 994, il voit une ville qui peine à trouver de la cohésion, il est déçu de voir que les différents Khanats de la ville ne peuvent se la partager sans litiges et imagine alors qu'un but commun pourrait aider à recoller les morceaux. Il prépare donc une grande offensive contre le Tormont qui se soldera par un résultat mitigé, le butin sera au rendez-vous, mais les pertes seront catastrophiques et entraîneront la lente disparition d'une poignée de Khanats. Cependant, le résultat fut le même qu'imaginé, de retour à Halmar, les Khanats seront trop occupés à se reconstruire pour s'opposer les uns aux autres.

Contre Le Khanat de Suhkbat

Jorelm voit, en l'an 1003, une situation passée se reconstituer puisque le Khanat de Suhkbat commence peu à peu à s'opposer à lui. Les anciens alliés se retournent à la suite d'une décision plaçant un autre Khanat qu'eux à la charge des grands marchés d'Halmar.

Son inquiétude est terrible, il prépare alors ses défenses et est amené, en 1004, à mener ses troupes contre celles de Suhkbat non loin de Nahefet. La bataille sera empêchée par la venue d'un Froid de Joudeng, amenant les deux camps à conclure que se livrer bataille n'était pas raisonnable par de telles circonstances.

Le Cataclysme

Il retourna donc aussitôt à Halmar pour gérer la ville durant cette intempérie imprévue. Le Froid de Joudeng de 1004 n'était autre que les prémices du Cataclysme local.

Actuellement

Il n'est plus inquiet quant à son maintient au titre de Grand Khanefet depuis la venue du Cataclysme, pensant que personne n'est apte à cette période de s'opposer à lui et ne pourrait jamais l'être.

Il continue donc de trôner à Halmar, faisant son possible pour maintenir la ville, son Khanat et ses alliances.

Notes

  • Il se maria avec une femme d'un clan proche, pour sceller une alliance en 977, Oyunbileg, alors âgé de 18 ans.
  • Il eut trois enfants, Odsukh en 981, Sarantsal en 985 et une fille morte-née en 990.
  • Il vit mourir Odsukh, son fils aîné, en 1004 alors qu'ils se dirigeaient vers Halmar en plein Froid de Joudeng après les événements du conflits avec le Khanat de Suhkbat.
  • Sa femme, Oyunbileg, périt en l'an 1006 durant le Cataclysme d'une maladie.
  • On ne lui dénombre actuellement pas moins d'une quinzaine de raids menés contre le Tormont. Ce qui ne fait pas de lui le tenant du record, mais un sérieux pilleur.