Humain

De Bibliothèque de Volrajh


Humain

{{{Nom}}}

Un humain dans la quarantaine
Informations
Longévité moyenne 60 à 70 ans
Taille moyenne 1m70 à 1m80
Poids moyen 60 à 70 kg
Démographie
Gentilé humain, humaine
Population estimée avant cataclysme {{{Population_AC}}}
Population estimée après cataclysme {{{Population_PC}}}
Localisation {{{Lieux}}}

Physionomie

Le corps des humains peut être très diffèrent d’un individu à l’autre, cela peut aller de la carrure impressionnante au corps si frêle qu’on ne saurait définir comment il tient debout. Les caractéristiques physiques des humains sont aussi variées que les régions du monde. On trouve chez les humains une immense diversité d’apparences physiques, morphologies avec des peaux allant des teintes sombres pour les terres du sud jusqu’au blanc laiteux dans le nord et des cheveux recouvrant toute la gamme entre la couleur du lin et celle de l’ébène. Les lieux qu’ils habitent sont également très variés : les colons et les explorateurs ambitieux se fraient un passage jusqu’au cœur des déserts les plus arides, jusqu’aux côtes gelées des mers glaciales ou même jusque dans les profondeurs brûlantes de la terre. La diversité humaine s’étend aussi aux domaines qu’ils étudient, car leur curiosité les pousse à s’efforcer de maîtriser des connaissances toujours de plus en plus vastes.

Sociologie

La société humaine regroupe un grand nombre de types de gouvernements, d’attitudes et de modes de vie. Les cultures humaines les plus anciennes possèdent une histoire qui remonte à des milliers d’années dans le passé mais, par rapport aux sociétés des autres races, la société des humains semble être dans un état de changement perpétuel, avec des empires qui se divisent sans arrêt puis se rassemblent en nouveaux royaumes. Les humains sont généralement réputés pour leur flexibilité, leur ingéniosité et leur ambition. Les humains possèdent un dynamisme exceptionnel ainsi qu’une grande capacité à surmonter les difficultés et à se multiplier, ce qui explique sans doute pourquoi il s’agit de la race dominante. Leurs empires et leurs nations s’étendent sur de larges territoires et les membres de ces sociétés se forgent un nom à la pointe de leur épée ou grâce à la puissance de leur magie. Les humains se démarquent également par leur agitation permanente et leur grande diversité. Leurs sociétés sont très variées, allant des tribus sauvages dont la culture est basée sur l’honneur jusqu’aux familles nobles et décadentes des cités cosmopolites. La curiosité et l’ambition des humains prennent souvent le pas sur leur goût pour un mode de vie sédentaire.

Regard des autres

Parfois haïs, parfois supporté, les humains sont rarement adorés par les autres races. Les humains sont féconds. Et comme ils sont dynamiques et nombreux, ils entrent souvent en contact avec d’autres races lorsqu’ils étendent leurs territoires ou colonisent de nouvelles terres. Ces rencontres conduisent souvent à la violence et à la guerre mais les humains pardonnent rapidement et forgent facilement des alliances avec les races qui ne se montrent pas plus violentes qu’eux. Les humains, souvent fiers, voire arrogants, pourraient considérer les autres races comme inférieur. Heureusement, leur propre diversité les aide à accepter les autres races telles qu’elles sont. De loin les plus nombreux, les humains représentent au moins 60% de la population de terres connus.

Comportement général

Les humains forment sans doute la plus hétérogène de toutes les races les plus courantes, avec une capacité à faire le plus grand bien comme le pire mal. Certains humains se réunissent en de vastes hordes barbares alors que d’autres construisent de grandes cités qui s’étendent sur des kilomètres. Les humains sont globalement d’alignement Neutre mais ils ont tendance à se rassembler en nations ou en civilisations de même alignement. On trouve également chez les humains une grande diversité culture et de culte : ils ne sont pas liés aux traditions comme les autres races, et ils n’hésitent pas à se tourner vers tous ceux qui leur promettent gloire ou protection. Ils ont même adopté des tradition qui sont restés associés à d’autres races pendant des millénaires. Un grand nombre d’humains est motivé par l’ambition. Beaucoup d’entre eux considèrent la vie d’aventurier comme un moyen pour obtenir ce qu’ils désirent, qu’il s’agisse de fortune, de gloire, de statut social ou de connaissances magiques. Quelques-uns partent également à l’aventure juste pour le frisson du danger.

Leur place dans le monde brisé

Malgré le grand cataclysme, les humains restent les plus nombreux même si le cataclysme a réduit la population humanoïde(toutes les races) de plus de 70%. Les grandes civilisations humaines sont tombés et rare sont les sociétés qui arrivent à se reconstruire durablement, même localement. Les humains les plus coriaces survivent mais la vie est misérable. il n’est plus question de s’attacher à quoi que ce soit de matériel. Les murailles s'effondrent et les migrations deviennent souvent primordiales à la survie. C’est ainsi que des groupes de voyageurs se forment, mêlant des humains de toutes anciennes nationalités. Sauf pour les humanistes, les humains n’ont pas de difficulté à s’allier à des non humains. il est même souvent très utile pour eux d’user des capacités qu’on pourrait dire “raciale” des autres. Également, de nombreux groupes de pillards se forment tirant profit de l’instabilité des peuples. La nourriture plus rare pousse les humains à se battre entre eux.

Résumé

Race dominante de par le nombre +

  • Diversité +
  • Adaptation +
  • Faiblesse physique -
  • Solidarité fragile -